Title. Double click me.

      LE TOGO

                            BIENVENUE AU TOGO

Le Togo est une destination à taille humaine, où découvrir rime avec plaisir et diversité ! Car c'est à la fois l'Afrique côtière et l'Afrique des savanes, la mer et le Sahel, les forêts denses et les paysages clairsemés. Côté mer, son littoral est parmi les plus beaux et les mieux équipés de la sous-région, ses plages bordées de cocotiers rappellent des scènes dignes d'une île tropicale. Et les magnifiques routes de montagnes de l'Ouest comme de l'Est, avec les nombreux lacs de renom parsemés dans tout le pays, offrent des paysages réjouissants. Doté d'un patrimoine culturel et naturel remarquable, le Togo invite à la découverte. Il offre une diversité tant au niveau de ses populations que de ses pratiques religieuses ou de ses modes de vie traditionnels. Du culte vaudou, aux pratiques animistes, des Ewe et des Guin du Sud, aux Tem, aux Kabyé, aux Bétanmariba et aux Moba-Gurma du Nord, des chefferies, aux fêtes traditionnelles (Epe-Ekpe, Evala...). Ici les traditions s'harmonisent parfaitement avec la modernité, de génération en génération se perpétuent les rites et les mythes ancestraux. Cette richesse culturelle s'accompagne d'une grande offre naturelle : du lac Togo, à la verdoyante région de Kpalimé, des plaines montagneuses de l'Akposso, du Litimé et de l'Akebou aux monts Malfakassa, Kabyé et Défalé, des plaines savanisées aux falaises de Dapaong. Le Togo, c'est aussi l'hospitalité et la convivialité de sa population. Sillonner la destination, c'est contempler toutes les facettes de l'Afrique de l'Ouest, du Nord au Sud, dans un seul pays !

                       .LES PLUS DU TOGO

                Une mosaïque de peuples, de cultures et de traditions

Le Togo est un pays de cultures et de traditions. Les ethnies qui le composent (une cinquantaine) ont leurs propres rites, leurs fêtes, leur mode de vie et d'organisation, leur façon d'appréhender le monde qui les entoure. La richesse du pays tient dans leur diversité et dans leur caractère encore relativement préservé et authentique. Un des moments privilégiés pour entrer au coeur de ces croyances et de ces traditions, ce sont les fêtes traditionnelles. Elles sont généralement l'occasion de remercier les dieux et les ancêtres et de se remémorer des origines. Si les rites initiatiques ont tendance à disparaître sous l'effet de la modernité, certaines populations continuent à les pratiquer de manière ancestrale.
La région maritime est l'occasion de découvrir les rites animistes et vaudou autour d'Aného et de Togoville. Ces pratiques sont très ancrées au niveau des communautés et rythment encore la vie des villages. La région est le cadre de très belles fêtes traditionnelles telle que celles d'Epe-Ekpe (à Glidji, nouvel an des Guin), de Dezan (diaspora de Togoville) ou d'Ekpan (carnaval d'Agbodrafo). Vers Tsévié et Notsé, au centre du coeur historique du peuple ewe, se déroulent également quelques très belles fêtes : Agbogbo-za à Notsé, Ayiza à Tsévié. La région des Plateaux-Ouest est essentiellement peuplée d'agriculteurs et de cultivateurs habitant les régions montagneuses de Kpalimé, de Badou et d'Atakpamé. Plus au nord, on rencontre les populations islamisées de la région de Sokodé (Tem) qui se sont organisées autour de chefferies traditionnelles. Au niveau de Kara, on rejoint le pays kabyé, les " paysans de la pierre " dont les traditions se manifestent encore aujourd'hui au travers des " luttes evala ". A l'ouest se trouvent les Bassar qui connaissaient le travail ancestral du fer. A 50 km au nord se trouvent les Bétanmariba et sans doute le site le plus prestigieux du pays : le paysage koutammakou (dit aussi pays tamberma) dont les populations et les habitations fortifiées (takienta) sont classées au Patrimoine mondial de l'Unesco. Enfin, dans la région de Dapaong, on rencontrera le peuple Moba-Gurma et son culte des ancêtres. Chacune de ces ethnies et de ces cultures témoigne de la très grande diversité culturelle du Togo.

         Diversité naturelle

Tout au long de ses 650 km, le Togo présente les paysages les plus variés. Le littoral et la région maritime se caractérisent par des plages de sable fin bordées de cocotiers ou de palmeraies, entre Lomé et Aného. Dans leur majorité, les plages sont restées sauvages et très peu d'entre elles ont été aménagées. La mer est toutefois dangereuse. La région maritime présente également une très belle biodiversité en particulier dans la région du fleuve Mono et dans celle d'Aného (mangroves). La région des Plateaux-Ouest offre, quant à elle, un cadre verdoyant exceptionnel. La nature semble ici bénie des dieux. Cette région montagneuse possède une grande variété de bois précieux et de plantes tropicales (ébène, iroko, acajou, colatier, yucca). On rencontre également un grand nombre d'insectes. C'est la région par excellence de la culture du café et du cacao. Les cascades naturelles y sont nombreuses. Plus au nord, la région centrale abrite la réserve de faune et de flore de Fazao-Malfakassa. La région de Kara abonde quant à elle en paysages séduisants constitués de massifs volcaniques (monts Kabyé, falaises de Défalé) entrecoupés de vastes plaines. Enfin, tout au nord du pays s'étend la région des Savanes, au paysage plus aride et aux grandes plaines surplombées de falaises (falaises de Dapaong). Chaque région offre au visiteur des milieux naturels différents, riches en faune et en flore.

      Accueil et hospitalité

Le sens de l'accueil et de l'hospitalité figure parmi les plus grandes qualités des Togolais. Le visiteur se sent forcément à l'aise dans un pays où l'étranger est reçu avec tous les honneurs et le respect qui lui sont dus. Les vendeurs au bord de la route vous appelleront Tantie ou Tonton, marque à la fois d'affection et de respect. Ici le voyageur devient très vite un membre de la famille, qui peut partager le quotidien en toute simplicité, le repas, voire le logement. Il est convié aux festivités ou aux cérémonies, telles que les funérailles et les " libérations ". Le visiteur sait qu'il est toujours le bienvenu au Togo, " le sourire de l'Afrique ".

       Afrique en miniature

Le Togo est un pays rêvé pour découvrir et appréhender, en quelques jours ou semaines et en quelques kilomètres, toute la richesse et la diversité de l'Afrique. Le pays concentre sur un territoire restreint un nombre important de sites culturels et naturels.

            . FICHE TECHNIQUE

       Argent

Monnaie : le franc CFA (Communauté financière africaine).

Taux de change : 1 € = 656 F CFA.

       Le Togo en bref

Nom : République togolaise.

Capitale : Lomé.

Superficie : 56 800 km².

Pays limitrophes : à l'ouest : le Ghana, à l'est : le Bénin, au nord : le Burkina Faso.

Langue officielle : le français.

Population : 6,9 millions.

Espérance de vie : 63 ans.

Religion : christianisme, islam, croyances traditionnelles.

PIB : 3,2 milliards de dollars.

PIB par habitant : 523 $.

      Téléphone

L'indicatif international du Togo est le 228.

Pour téléphoner de la France au Togo : 00 + 228 + les 8 chiffres du numéro local. Ex : 00 228 22 21 12 34.

Pour téléphoner du Togo  à votre pays : 00 +indicatif de votre pays + indicatif régional sans le zéro + les 8 chiffres du numéro local. Ex pour la France : 00 + 33 1 23 45 67 89

Pour téléphoner du Togo au Togo : composer les 8 chiffres du numéro local. Ex : 91 23 45 67

Coût du téléphone. On trouve un peu partout des cabines téléphoniques. Le prix de la communication va de 50 à 100 F CFA l'impulsion (souvent plus cher dans les hôtels). Le prix de la communication internationale vers la France, la Belgique ou la Suisse est de 350 à 500 F CFA la minute.
On peut également se procurer des cartes SIM au siège des compagnies Togocell, Moov.

       Décalage horaire

Le Togo vit à l'heure GMT + 2 heures. C'est-à-dire qu'il y a 2 heures de moins en été par rapport à la France (Ex : s'il est 14h en France, il est midi au Togo) et 1 heure en hiver (Ex : s'il est 14h en France, il est 13h au Togo).

      Formalités

Les ressortissants des pays en dehors de l'Afrique de l'ouest doivent être en possession d'un passeport en cours de validité revêtu d'un visa d'entrée. Ce visa peut être obtenu auprès des représentations diplomatiques et consulaires de la République togolaise dans votre pays ou directement à l'arrivée à l'aéroport de Lomé. A l'aéroport de Lomé, aux formalités d'entrée, il y a une file spéciale pour les demandeurs de visas, c'est un service qui marche très bien, le coût est de 10 000 F CFA !

     Climat

La zone méridionale : existence de deux saisons pluvieuses (mars-juillet et septembre-octobre) alternant avec deux saisons sèches (novembre-mars et août-septembre).

La région centrale : cette zone ne connaît qu'une seule saison des pluies entre les mois d'avril et d'octobre.

La région septentrionale : une courte saison des pluies (entre mai et septembre) et une longue saison sèche.

    Saisonnalité

La saison touristique correspond à la saison sèche s'étendant du mois d'octobre au mois de mars tout en sachant que le Togo peut se visiter toute l'année.

   Le drapeau togolais

Adopté au moment de l'indépendance, le 27 avril 1960, le drapeau togolais se compose de trois bandes horizontales vertes et de deux bandes jaunes. Une étoile blanche est placée dans un carré du coin supérieur gauche de l'étendard. Rouge, jaune, vert, le drapeau togolais arbore les couleurs panafricaines de l'Ethiopie.

Les bandes vertes symbolisent l'agriculture tandis que les bandes jaunes renvoient au travail et aux ressources minières du pays. Le carré rouge véhicule une double symbolique : il célèbre à la fois les martyrs morts pour l'indépendance de la nation, et l'amour et la fidélité. Au centre du carré, l'étoile blanche représente la sagesse et l'espoir.

    Apprentissage

L'apprentissage est né au Togo avec les métiers manuels modernes. C'est une forme d'enseignement qui consiste à placer un élève sous l'autorité d'un " patron " qui est chargé de lui transmettre les techniques de son métier, en échange de quoi l'élève travaille pour lui durant une période déterminée. La démarche est généralement la suivante : l'apprenti se présente à l'atelier après un accord verbal entre le patron et un parent de l'élève. L'apprenti paie un droit d'entrée en argent ainsi que plusieurs bouteilles d'alcool et quelques " sucreries " (sodas). Après une période d'essai de trois mois, on signe " le contrat ", un montant à payer par l'apprenti (ou ses parents) est fixé. La première moitié de la somme convenue (ainsi que quelques bouteilles) est versée au formateur. La durée du " contrat " est généralement de trois ans. A la fin de la période d'apprentissage, l'apprenti est " libéré ". La seconde moitié de la somme promise est alors versée et la famille de l'élève organise une grande fête officialisant la fin de la formation, appelée " libération " ; à l'issu de la fête, l'apprenti reçoit son diplôme (sans véritable valeur juridique).

   Calebasses

Les calebasses, fruits du calebassier, sont fréquemment utilisées comme ustensiles dans la vie quotidienne. On les utilise comme mesure sur les marchés, pour se doucher, pour boire le tchouk ou pour faire des sacrifices.

     Cauri

Petit coquillage qui servait de monnaie à l'époque. On les retrouve sur de nombreux bijoux et créations modernes.

     Ça va aller

Malgré la crise, le Togolais reste optimiste. Si vous lui demandez si ça va, il vous répondra : " Ça va aller. " Optimisme ou fatalisme ? La longue crise qu'a traversée le Togo ne semble pas avoir complètement mis à mal son légendaire optimisme. Les Togolais restent confiants dans leur avenir

     Célébration

Au Togo, on adore les célébrations. Tous les événements sont des prétextes à se retrouver et à faire la fête ensemble. Alors les salles de fêtes ne désemplissent pas. Anniversaire, fête de fin d'apprentissage, crémaillère, fiançailles...

      Coco

" Coco " est un nom donné par un amoureux ou une amoureuse à son partenaire d'un jour ou de toujours. Alors il n'est pas rare d'entendre les adultes s'appeler familièrement " chéri (e) coco ! "

      DG

Au Togo, on aborde toujours un inconnu avec respect et, pour ce faire, voici un petit lexique de mots bien choisis. " Président ", " Directeur Général ", " Directeur ", " Chef "... sont autant d'appellations employées pour entamer une discussion ou pour demander un renseignement à un passant dans la rue, que la personne soit en haillon ou en beau costume. Une bonne manière à adopter le temps du séjour !

      Ébène

L'ébène noire ou ébène vraie, est un bois très dur et cassant qui était déjà utilisé dans l'ancienne Egypte. Aujourd'hui, c'est un bois rare et cher qui est presque exclusivement destiné à la fabrication d'objets de luxe de petite taille. Les zones de production sont peu nombreuses et quasiment toutes localisées en Afrique tropicale. L'ébène est un des bois les plus utilisés par les artistes et les artisans.

     Fan Milk

Où que vous soyez, vous entendrez le klaxon des vendeurs de Fan Milk qui sillonnent les villes sur leur vélo glacière. La Fan Milk est une société qui commercialise des glaces et des yaourts : Fan Ice, Fan Yogo... C'est une véritable réussite commerciale, compte tenu du succès que remportent ces produits auprès des locaux. L'originalité de la démarche, c'est que les produits sont vendus dans la rue par des petits vendeurs à vélos sur lesquels sont montées des glacières.

     Foyer amélioré

Les foyers améliorés sont ces petits fours dans lesquels les mamans préparent le repas. Ils sont dits " améliorés " car ils nécessitent moins de charbon ou de bois.

     Fréquenté

" Il (elle) a fréquenté " est une expression utilisée au Togo pour dire qu'une personne est instruite et qu'elle est allée à l'école. Dans le cas contraire, on entendra " il (elle) n'a pas fréquenté ", ce qui signifie que la personne est analphabète. De la même manière, on dira d'une personne scolarisée, " il (elle) fréquente ".

     Fufu

Le fufu est une pâte d'igname que l'on mange avec ses doigts. Elle est accompagnée d'une sauce au poisson, au poulet ou à la viande de boeuf. Les ignames (grands tubercules) sont d'abord bouillies et ensuite pilées jusqu'à ce qu'elles forment une pâte gluante. C'est un des plats préférés des Togolais, surtout ceux de la région des Plateaux.

     Funérailles

Il n'est pas rare à cette occasion de voir se dresser des chapiteaux dans les rues ou dans les vons. Les cérémonies durent plusieurs jours et commencent généralement le vendredi soir avec la veillée. Le soir de l'enterrement est un moment fort des cérémonies réunissant toute la famille, mais aussi les amis et tout le quartier. Certaines funérailles rassemblent des centaines de personnes. Les tam-tams résonnent et le sodabi (alcool fort) coule à flots.

     Igname

L'appellation d'igname, couramment employée pour toutes les espèces du genre, vient du mot mandingue d'Afrique occidentale niam. L'igname est un des produits de base de l'alimentation. Il sert à la préparation du fufu mais il est aussi frit sous forme de colico, une frite locale.

     Jeunesse

Plus de 60 % de la population togolaise a moins de 25 ans et 42 % moins de 15 ans. Une jeunesse dynamique et entreprenante pour un avenir plein d'espoir !

      Maman

" Maman " est un terme affectueux indiquant le respect lorsqu'il s'adresse à une femme plutôt âgée. Pour une femme jeune, on emploie le terme de " Tata ". Les " Mamans " jouent bien souvent un rôle déterminant dans la famille et dans la vie économique. Ce sont elles qui généralement gèrent les affaires. Pour les hommes on dit " Papa " ou " Tonton ".

    Marchés

Au Togo comme ailleurs, les marchés sont des carrefours importants sur le plan économique et social. Ils constituent également l'un des attraits touristiques majeurs du pays. Colorés et animés, ces lieux privilégiés de l'activité économique donnent l'occasion de se familiariser avec une région et sa population. Le jour du marché est souvent synonyme de jour de fête lorsque tout le monde s'y retrouve. Quand vous visitez une région, renseignez-vous sur les jours de marché.

      Maquis

Les maquis désignaient à l'origine des petits restaurants sans prétention. Aujourd'hui, la plupart se sont transformés en bars-maquis où l'on peut se restaurer, mais également boire un verre et danser au son des rythmes africains et du coupé-décalé. Ils sont légion le long du boulevard circulaire à Lomé. Dès la tombée de la nuit, ambiance assurée.

              

      

Témoignages sur nos missions

Voici le témoignage de quelques anciens volontaires internationaux:

 

A peine atterris à Lomé et après 2 heures d'attente ... et déjà accueillis par l'association qui va tout mettre en oeuvre pour que le séjour dans le magnifique village d'Atti Atovou se passe parfaitement. Rien de mieux que de vivre 24 heures sur 24 ensemble pour découvrir les différences culturelles au quotidien, avec ses avantages et ses inconvénients, pas toujours simple ! Expérience riche et intense, on pourrait en écrire des pages et montrer des milliers de photos ... Et plus concrètement un bâtiment qui se monte au fur et à mesure des moyens et plus attendrissant un contact avec les enfants pour du soutien scolaire Inoubliable.

Cécile BELON

Téléphone: 00330671701168

Facebook: Cécile Belon

 

Quand vous rejoignez Ejafrique, vous ne rejoignez pas seulement un groupe de bénévoles très motivés pour faire évoluer leur village et leur pays, vous rejoignez une petite famille !

Les bénévoles sont tous très très accueillants et sympathiques, ce qu'il fait que malgré la distance et la différence de manière de vivre, je n'ai pas eu le mal du pays et tout est fait pour qu'on s'adapte vite et bien. Tout d'abord, nous sommes bien logés, tous les bénévoles habitent ensemble durant la durée du camp dans une maison mise a disposition pour l'association. Elle est située à une dizaine de minutes de l’école et a 5 min du chantier. Il y a toutes les commodités nécessaires à nos besoins, toilette, douche mais vu qu'il n'y a pas l'eau courante on utilise l'eau du puit. J’étais partie pour deux missions : le soutien scolaire et la construction du centre culturel. Les deux furent très enrichissantes. Les matinées sont dédiées au soutien scolaire ou on a l'occasion d'aider des élèves de primaire a apprendre a lire, écrire, compter ou à s’améliorer. Les après-midi, soit nous faisions des jeux avec les enfants soit nous allions au chantier de construction. Pour les jeux, j'avais ramener un UNO, des bracelets élastiques, de la peinture, les enfants ont adorés. Ils m'ont aussi appris certains de leurs jeux locaux. si comme moi vous adorez les enfants, c'est un moment d’échange et d'amusement qui n'a pas de prix !

Sur le chantier de construction, on devient tous des petits maçons en herbe. J'ai appris a faire plein de choses. On a l'occasion de toucher un peu a tout, tout en étant encadrés, il n'y a pas besoin d'avoir des compétences particulière puisqu'on nous apprend ce dont on a besoin comme fabriquer des briques, faire du ciment... nous étions une équipe bien soudée, quand quelqu'un commençait à fatiguer, il y avait toujours quelqu'un pour le relayer. En plus, on peut voir rapidement le chantier avancer grâce a notre travail et c'est très gratifiant. Concernant la nourriture, on avait 3 bons repas consistants par jour. Les bénévoles veillent toujours a ce que l'on est pas faim. J'ai goûté a plein de nouvelles bonnes choses mais nous mangions aussi des pâtes, du riz... La vie a la maison de l'association était forte agréable puisqu'il y avait toujours une bonne ambiance. On peut se reposer lorsqu'on en a besoin et il y a toujours quelqu'un de partant pour discuter, chanter, danser, jouer du djembé. En plus, les samedis sont consacrés aux excursions, ce qui permet de visiter le Togo et de passer une fois de plus des moment inoubliables. Lors de la première excursions, nous sommes allez nous baigner dans une cascade, le lieu était magnifique. Sur la route du Pic d'Agou ( le plus haut pic du Togo ) j'ai vraiment eu la chance de voir des paysages extra-ordinaires. La semaine suivante, nous avons consacrés une journée a Lomé la capitale, ou j'ai pu découvrir le stade national, faire un tour de pirogue sur le Lac Togo, visiter la place de l’indépendance et me promener sur la plage au bord de l’océan. Tout au long de ma mission, j'ai pu constaté que la grande majorité des gens que je rencontrais au village étaient contents de ma venue et appréciaient les raisons de celle-ci, donc je me suis vite sentie a l'aise partout. Encore une fois, les Togolais sont très très accueillants. Pour ma part j'ai vraiment adoré, c'est pourquoi j'y retourne en décembre pour un camp chantier destiné a l'alphabétisation des adultes, aux animations avec les enfants et a la construction du centre culturel.

 

En résumé, je conseille a toute personne qui a envie de faire un camp chantier humanitaire de le faire avec Ejafrique puisque c'est une association sure et sérieuse qui prend bien soin de ses volontaires et avec laquelle il y a de réels projets concrets dont on peux voire l’évolution.

QUI SOMMES-NOUS?

Espoir et joie Afrique est une organisation internationale à but non lucratif conformément à la loi du 1er juillet 1901.Elle est basée au Togo en Afrique de l'ouest.

 

Elle a une vocation humanitaire et destinée à promouvoir le volontariat et les échanges culturels à travers le monde.

 

En effet, Espoir et Joie Afrique est composée d'une équipe de jeunes dynamiques qui se sont donné comme devoir d'offrir des opportunités d'actions humanitaires et de stages par bénévolat à toute personne désirant consacrer une partie de son temps, de ses moyens matériels et financiers au service des autres qui sont dans le besoin.

 

Pour ce faire, nous ne faisons aucune distinction de race,de réligion ou de sexe pour recruter nos bénévoles.

 

 Par ailleurs, notre rôle aussi est de conseiller toute qui personne qui a l'envie de partir en humanitaire en toute gratuité sur les conduites à tenir pour réussir sa mission, le budget, les coûts raisonnables, la sécurité...

 

Espoir et Joie Afrique constitue aujourd'hui un cadre fiable à tout volontaire d'adopter ou de parrainer un enfant en toute transparence.

 

D'autres peuvent aussi bénéficier d'un cadre idéal pour passer les  vacances et congés en Afrique tout en étant utile ou faire du tourisme solidaire..

 

Pour atteindre nos objectifs, nous offrons non seulement des stages par bénévolat toute l'année, mais aussi, nous organisons les été et hiver en Afrique, des camps chantiers de solidarité internationale dans le but de réaliser des projets concrêts au profit des communautés en besoin.

 

             Merci de soutenir nos projets!!